Capital investisseurs

Investir dans les logements neufs avec le dispositif Pinel ?

Votre objectif est de vous lancer dans l’investissement immobilier neuf : et si vous profitiez de la loi Pinel ? Cela si vous êtes concerné par une imposition élevée, étant donné que ce dispositif est une ouverture non seulement à des loyers, mais aussi à une réduction d’impôt. La loi Pinel est d’ailleurs très sollicitée par les investisseurs pour ce double avantage et bien d’autres encore, ce qui lui vaut sa reconduction tous les ans. Toutefois, elle s’éteindra définitivement le 31 décembre 2024.

 

L’obligation d’investir dans des logements neufs

Afin de bénéficier de la loi Pinel, vous devez faire l’acquisition d’un logement neuf qui répondra aux exigences de la RT 2012 et qui sera labellisé BBC 2005, c’est-à-dire qu’il s’agit d’un logement très performant du point de vue consommation énergétique. À noter qu’une nouvelle règlementation est apparue, la RE 2020 qui se focalise sur les performances aussi bien énergétiques qu’environnementales, et elle pourrait être appliquée sur les logements de ceux souhaitant bénéficier de la loi Pinel+.

Vous pouvez construire vous-même le logement neuf, si vous disposez d’un terrain, ou faire appel à un promoteur immobilier – ce qui nécessite la mobilisation d’un fonds assez conséquent. Dans ce cas, vous bénéficierez de la garantie décennale ou garantie de parfait achèvement.

La loi Pinel autorise aussi l’acquisition d’un immobilier ancien, mais qui devra alors subir des travaux de rénovation dans le but d’atteindre les mêmes caractéristiques que le neuf, aussi bien en termes de confort que de sobriété énergétique.

 

À quelle réduction d’impôt s’attendre ?

La réduction fiscale issue du logement neuf Pinel est fonction du montant de votre investissement et de votre période d’engagement. La loi vous propose 3 choix en ce qu’il s’agit de ladite durée d’engagement : 6 ans, 9 ans ou 12 ans. Ce qui vous donne droit à un taux de défiscalisation de 12%, de 18% ou de 21%. Ces taux vont régresser pour 2023 et 2024, à moins que vous ne souscriviez au Pinel+, dont les contraintes sont encore plus lourdes qu’avec la loi Pinel classique.

 

Les avantages provenant de l’immobilier Pinel

Non seulement l’immobilier est neuf, mais il doit également être implanté dans l’une des zones suivantes, afin d’être éligible au dispositif :

  • la zone A Bis : les communes qui y sont classées sont Paris et ses couronnes, ainsi que les communes d’Île-de-France
  • la zone A : les grandes agglomérations de plus de 250 000 habitants y sont répertoriées
  • la zone B1 : les communes de plus de 150 000 habitant appartiennent à cette dernière

Par conséquent, la demande locative est bel et bien présente, générant un taux de remplissage élevé, d’autant que la loi Pinel a pour autre contrainte supplémentaire de respecter le plafond de loyer et de ressources du locataire. Ainsi, les logements neufs deviennent accessibles à tous les ménages, et non pas seulement à ceux ayant des revenus élevés.

Il est aujourd’hui difficile de trouver des terrains de construction en cœur de ville ; ainsi, la majorité des logements Pinel sortent de terre dans les nouveaux quartiers qui ont, eux aussi, tout leur charme. Ce sont avant tout des écoquartiers, respectueux de l’environnement et où il fait bon vivre. Nombreux sont ceux qui souhaitent loger dans ces quartiers verts et à émission bas carbone. Y acquérir un logement est donc tout aussi bénéfique du point de vue demande locative, en plus d’un potentiel élevé de valorisation sur les années à venir, les nouveaux quartiers ayant chacun leurs propres projets d’urbanisation et d’extension sur le moyen et le long terme.

Philosophez au sujet de notre page !

Investissement immo

  1. 17 Août 2022Quelles sont les villes qui manquent de résidences étudiantes ?61
  2. 28 Fév. 2022Erreurs courantes à éviter lorsque vous investissez votre argent220
  3. 21 Nov. 2021Comment investir en ligne dans une SCPI en toute sécurité ?407
  4. 25 Août 2021Comment générer des revenus en investissant en EHPAD ?398