Capital investisseurs

Saviez-vous que la SCPI Primopierre est accessible via assurance-vie ?

Votre objectif est de vous constituer une épargne conséquente ou de préparer sereinement votre retraite ? Sachez que vous pouvez choisir d’intégrer des revenus locatifs dans votre capital d’assurance-vie ! Ceci en souscrivant à des parts de sociétés civiles de placement immobilier, par exemple à Primopierre qui est une SCPI à rentabilité élevée.

Comprendre le principe de la SCPI dans l’assurance-vie

Tout d’abord, résumons en quelques lignes le principe de la SCPI acquise dans un contrat d’assurance-vie. Vous choisissez parmi la sélection proposée par les assureurs – ce sont la plupart des cas des SCPI de rendement. Si votre objectif est donc de réduire vos impôts par le biais des SCPI, il vaut mieux acheter directement auprès de la société de gestion dans la mesure où celle-ci propose un plus large choix et des possibilités diversifiées. Toujours est-il que la formule SCPI dans l’assurance-vie donne lieu à la réduction de votre IR par la déduction des primes de votre imposition.

Après avoir souscrit à la SCPI, vous ne percevez pas les dividendes que distribue la société de gestion. Ceux-ci sont directement transférés dans le capital de l’assurance-vie, et sont par conséquent soumis à la fiscalité de cette dernière. Double avantage : vous profitez des performances de la SCPI et vous défiscalisez.

Plus d’informations sur scpi-8.com.

Focus sur la SCPI Primopierre

C’est un produit qui est basé sur l’exploitation d’immeubles de bureaux. Ceux-ci sont essentiellement concentrés en Île-de-France et à Paris. Primopierre possède également des actifs dans quelques régions françaises.

La surface totale sous gestion pour Primopierre est de 563 627 mètres carrés au 31 décembre 2018. Son taux d’occupation physique est de 97,50% contre 90,50% de taux d’occupation financier.

En ce qui concerne les dernières acquisitions, Primopierre a acheté plusieurs surfaces en 2018 : à Paris, Nanterre et Issy-les-Moulineaux. Six acquisitions en revanche ont été enregistrées en 2017, toujours en France, dont à Boulogne-Billancourt, Clichy, Colombes et Courbevoie.

Un rendement de +4,50% en 2018

En insérant des parts de la SCPI Primopierre dans votre assurance-vie, vous profitez d’un rendement annuel de 4,50% (taux de distribution sur valeur de marché enregistré au 31 décembre 2018). Vous pouvez accéder à Primopierre en achetant dix parts à 208 euros l’unité.

Primopierre s’inscrit parmi les meilleures SCPI de rendement à souscrire, que ce soit à l’intérieur d’une assurance-vie, en direct ou en démembrement. La capitalisation réalisée fin 2018 est de plus de 2,2 milliards d’euros.

Une gestion assurée par un professionnel agréé depuis 2011

Acheter une SCPI, c’est d’abord profiter de l’expertise de son gestionnaire. C’est entre autres l’avantage principal de la souscription à ces produits pierre-papier. Primopierre est géré par Primonial REIM qui a reçu son agrément par l’Autorité des marchés financiers en 2011.

Primonial REIM se démarque par une quarantaine de fonds d’investissements, dont 6 SCPI : Primopierre, Primofamily, Patrimmo Commerce, Patrimmo Croissance, Primopierre, Ufifrance Immobilier. Primopierre enregistre au total environ 3,5 millions de mètres carrés loués contre 7000 locataires.

Les risques de l’investissement en SCPI

Investir en SCPI n’est pas sans risque : à identifier avant de souscrire. En général, c’est en fonction du support pour chaque SCPI que les risques sont évalués, c’est-à-dire à partir de la composition du parc. Les biens immobiliers s’appuyant sur des immeubles de santé et d’éducation par exemple sont peu exposés à des risques de carence locative. Les biens à usage de logement implantés dans des zones à forte demande locative peuvent aussi échapper à ces risques.

L’inconvénient majeur d’une SCPI en outre demeure sa liquidité. Il n’est pas toujours aisé de revendre les parts, sans oublier les risques de moins-value par rapport aux frais à l’entrée à la souscription et aux frais à la sortie. Il est donc conseillé de conserver les parts pendant au moins 6 à 8 ans afin de couvrir la rentabilité de la SCPI.

Philosophez au sujet de notre page !

Investissement immo

  1. 25 Août 2019Devenir associé pour investir sous la loi Girardin outremer97
  2. 9 Mai 2019Réduction fiscale et loi Pinel176
  3. 26 Mars 2019Investir dans des bureaux290
  4. 5 Déc. 2018Défiscaliser en outremer : la loi Girardin pour les nuls438